Aller au contenu

Charte des droits et libertés de la personne accueillie

Prévue par la loi du 2 janvier 2002, la charte des droits et libertés de la personne accueillie établit les droits fondamentaux auxquels peut prétendre toute personne accueillie en établissement.

Cette Charte garantit au résident l’exercice de ses droits et libertés. Elle énumère et développe de grands principes fondamentaux qui doivent être garantis à chacun. Son contenu est fixé par un arrêté.

La charte est remise au résident lors de son admission, en annexe du livret d’accueil.

Consultez la charte ici : Charte des droits et libertés de la personnes accueillie

Le dossier médical des résidents est informatisé, celui-ci est confidentiel.

La personne de confiance

Vous avez la possibilité, comme le prévoient les dispositions législatives du 4 mars 2002,  de désigner une personne de confiance (parent, proche, médecin traitant) dès votre entrée. Cette personne peut vous assister lors de vos démarches ou vos entretiens médicaux.

La personne référente

Nous vous demandons à votre entrée de nommer une personne que l’établissement pourra appeler si besoin, celle-ci sera contactée en priorité en cas de nécessité.

Cette personne peut être différente de la personne de confiance.